jeudi 18 août 2011

La lacheté du jour

J'ai quitté bipède du moment par texto.


La veille de son départ de vacances.

En même temps, c'était ça ou je le faisais poireauter pendant 3 semaines et au retour : "Ah, au fait, je t'ai pas dit, mais c'est fini."

Au moins, là, il va pouvoir dire à ses amis que je suis une grosse S.... qui l'a largué de manière lamentable.

Et ses amis seront là pour le réconforter, en insistant sur "Mais quelle P... ! Allez viens, on va boire/faire la fête/draguer plein de meufs pour oublier cette C.... !"

Alors, j'ai envie de te dire que grâce à moi, il va passer de superbes vacances.

Il aurait pu me remercier quand même.

2 commentaires:

Maé a dit…

C'est bien de se rassurer comme on peut...

Chrysalide a dit…

En même temps c'est moins lâche de le quitter de suite que d'attendre, nous les mecs sommes plutôt du genre à laisser traîner alors moi je dis que ce n'est qu'à moitié lâche de ta part.

Benvenuto

Une bière gratuite offerte pour chaque
visite.

Non, jdéconne toujours hein...