mardi 27 janvier 2009

Marie


Bonjour à toi, la nouvelle.

Bienvenue dans le monde des Elles.

Et dans le monde tout court.

C'est pas très facile, je préfère ne pas te mentir.

Mais parfois, ça à du bon aussi.

Il faut juste essayer de vivre, c'est tout.

Ce qui compte, c'est d'être en vie.

De voir le monde.

D'entendre, de sentir, et se sentir bien réel. D'exister.

Bien sur, tu vas trébucher.

Il y a des jours où tu auras trés mal.

Tu auras tellement mal que tu voudras peut-être mourir.

Pour ne plus ressentir.

Mais n'oublie jamais, ma toute petite Marie, que tu es un "miracle en équilibre".

Et que la beauté est là.

Un de ces matins, tu ouvriras la bouche, tu diras tes premiers mots.

Tu marcheras, tu crieras.

Tu grandiras. Tu t'engueuleras avec moi peut-être. Et puis on se réconciliera.

Tu aimeras, tu quitteras.

Tu auras à ton tour des enfants, qui grandiront, aimeront, détesteront.

Tu trouveras.

Tout ça, c'est tout simple, tu vois.

Je t'aime déjà sans te connaître.

Comme j'aime mes deux Elles.

Ma vie, mon sang.


Marie, je te dirais bientôt bonjour.

Trés bientôt.

3 commentaires:

Nacim a dit…

T'as battu mon record ! Enfin, ton père a battu celui du mien !

Cédric a dit…

Et ben félicitations :-)

l. a dit…

Nacim : Ha ! Ha !

Cédric : Hé bien, merci!

Benvenuto

Une bière gratuite offerte pour chaque
visite.

Non, jdéconne toujours hein...