jeudi 19 juin 2008

Serment à la vie à la mort




Quant tu es petit, et même un peu plus grand des fois, tu fais des serments.

Tu mélange ton sang en gage de bonne foi,

Tu écris un texte bizzarre que tu enterres au fond du jardin, prés des 3 chènes.

Tu inventes une chanson et tu murmures les paroles quand tu as peur que le méchant clown ne sorte de dessous de ton lit pour te montrer ses dents pointus et te les enfoncer dans le cou.


Et tout ça quoi.


Mais il y a un serment qui peut exister sans qu'on l'entoure de tous ces rites.

Tu sais, celui qui est coincé entre :

"Tu ne convoiteras pas l'herbe de ton voisin" et

"Tu n'écraseras pas des escargots, sauf s'ils n'ont aucun goût vestimentaire."


Celui là c'est "Tu ne pourras pas approcher un BG (Beau Garçon) si une de tes amies a crié "à moi" en le voyant la première."


Même si il te plaît.

Même si tu lui plaît.

Même si il s'appelle Roméo et toi Juliette.

Même si tu t'appelle Yseult, et lui Tristan.

Même si c'est un petit prince, et toi une rose.

Même si tu t'apelles Anna Karenine, et que lui porte le titre de Comte Vronski.


Mais surtout, "Tu ne nargueras pas ta copine quand, ayant bravé le commandement suprème, malgré les innombranles plaies qui vont s'ouvrir devant toi, tu as réussi à dire "à moi", en deuxième, et pas en première."


C'est égoiste.

C'est humain.

Chacun pour soi? Et Dieu décidera.


Oui, j'ai violé le commandement suprème.

Et d'autres l'ont violé à ma place, faisant de moi la victime coupable.

Je ne sais pas si les ultimes commandements ont pensé à toutes les situations possibles.

Pourtant, ça aurait été pas mal si, en dessous, on avait écrit des trucs en tout petit petit.


"Tu ne tueras point,

sauf si le vilain monsieur menace ton poisson rouge pour le transformer en sushis et le manger devant tes yeux."


"Tu ne voleras point,

Sauf si l'orange du marchand n'a pas été vendue, et qu'elle attend là desespérement qu'on la mange, parce qu'il ne lui reste que quelques minutes avant qu'elle ne se transforme en dynamite et pète tout sur son passage."


"Tu honoreras ton père et ta mère,

sauf si ton père s'apelle Marc Dutroux et ta mère Céline Dion."


Les grands commandements c'est bien. Les petits aussi.


Je demande pardon d'en avoir violé un.

Je demande pardon d'avoir pris un petit pour un gros.

Je te demande pardon.





4 commentaires:

Anonyme a dit…

Je ne vois pas comment tu pourrais plaire à un BG? Les règles sont faites pour être transgressées! Les serments c'est pour les enfants.

liliiom a dit…

Anonyme : Comment je peux plaire à un BG? Et bien écoute, moi je me demande comment on peut aimer le choufleur, et y'en a bien qui aime, alors... Y'a des choses qui s'explique pas cocotte. Ou coco.

Cédric a dit…

"Les serments c'est pour les enfants."
C'est sûr ! Parce qu'après on s'embarque dans des trucs comme l'éthique, la morale ou la confiance, et là ça devient vraiment n'importe quoi...

Plus sérieusement je pense qu'on a eu droit à un bon vieux troll ayant ciblé ce blog aléatoirement.

ça s'est arrangé avec ta copine, Liliiom ?

liliiom a dit…

Cédric: Vui. Elle m'a un peu châtié parce que j'ai bravé la morale divine. Mais j'ai réussit. Et en plus, il me reste encore un bras!

Benvenuto

Une bière gratuite offerte pour chaque
visite.

Non, jdéconne toujours hein...