jeudi 27 novembre 2008

A BAS LA POSTE



Je reçois un petit papier orange de la redoute :
« Vous avez gagné 100000000 d’Euros.
Non, on blague, par contre, vos moufles et votre bonnet pour l’hiver sont dans un colis, dans la poste à côté de chez vous, depuis 2 jours, et faudrait penser à venir le chercher quand même, car y’a pas écrit la poste là… Ah, si. »
Bref, j’y vais, avec un bouquin très bien et de la musique.
J’ai attendu 45 minutes.
Non, mais dis comme ça, ça paraît court.
Mais putain, 45 minutes, avec plein de gens qui râlent, des femmes enceintes qui demandent en hurlant si la Russie fait bien partie de l’Union Européenne, des petits qui ouvrent les cartes de vœux où de la musique légèrement agaçante sort du papier et vient se frotter dans le creux de ton pavillon…45 minutes, c’est long.
Je me disais qu’en fait, il devait y avoir un grand labyrinthe creusé dans la terre, et que les agents de la poste se perdaient pour aller chercher les colis, et que quelquefois, ils mourraient de faim, et que quand ils en perdaient trop, ils remplaçaient par d’autres agents qui se perdraient et donc…
Bref.
Ils avaient pas mon colis.
La, j’ai dit à Joseph, de la poste (Oui, il avait une étiquette avec son prénom dessus, je me suis dit qu’il y avait peut être bien un rapport),
« Mais comment ça se fait que je reçois ce papier disant que vous avez le colis, alors que vous me dites qu’il n’y est pas ? »
« AAAAh mademoiselle, on ne malmène pas le personnel administratif hein ! »
« Mais je vous crie pas dessus, je veux juste savoir pourquoi ! »
« AAAAh mademoiselle, moi j’y suis pour rien. Hein ! Donc, il faut revenir plus tard ! »
« Plus tard… Mais quand ? »
« AAAH mademoiselle, je ne suis pas un agenda, hein ! Alors vous repassez quand vous voulez et vous verrez bien. »
Je me suis imaginé que joseph était aplati par une machine qui le transformait en timbre humain et qu’il était collé sur un carton en partance pour la Sibérie.
Donc, je reviendrais.
Je le lui ai dit, avec une voix de robot d’ailleurs.

Que « JE REVIENDRAIS ».
Mais Joseph n’a pas compris.

3 commentaires:

Mathilde a dit…

Sarah Connor ?
Non, c'est à côté, dans la même pièce que le paquet de la Poste...
A ce soir ma belle, hein, hein ?
Il paraît qu'on m'incruste ce soir ;o) !

Zorro a dit…

Good good good good

J'ai du écrire desseduc pour valider mon commentaire, c'est un joli mot !

liliiom a dit…

Mathilde : Simon? Simoooon? Wouhouuuu!

Zorro : Merci l'homme masqué.

Benvenuto

Une bière gratuite offerte pour chaque
visite.

Non, jdéconne toujours hein...