mardi 2 septembre 2008

Vincent Vega contre Bruce Wayne



Alors c'est quand même un phénomène ce film.

Parce que quand tu vois qu'il est en train de pulvériser Titanic au niveau des recettes : quasiment 500 millions de dollars de recettes (plus que l'euro million dis donc).

Et quand tu vois qu'il est 3ème dans le classement des 250 meilleurs films de tous les temps, avant Pulp Fiction, Star Wars et la liste de Schindler, tu te dis.

Bon.

Faut que j'aille voir à quoi ça ressemble un film qui provoque tout ça.

C'est donc ce que j'ai fais, ami lecteur.

Bien sur, je suis une grande fan de Batman, le meilleur héros de tous les temps.
Non, ce n'est pas un avis subjectif et partial. C'est comme ça.

On en est au 6ème film, quand même.
Avec des Mikael Keaton, Val Kilmer, George Clooney, et Christian Bale qui l'ont incarné.
Alors vas-y, sort moi un seul autre super héros de cette trempe, et tu auras droit à un autographe dédicacé de Cindy Saunder.

Bref.
J'ai donc vu le film, en compagnie d'une copine.

Impression?

Oui, c'est un bon film.

C'est même un très bon film.

Bonne réalisation, belle photo, acteurs froids et efficaces (au passage casting bien gratiné quand même).

En plus, il y a cette ambiance glauque, noire, propre aux comic's, avec la petite touche de Mafioso qui parfume l'air.

Les méchants sont pas mal. Le joker est fabuleux.

J'aime bien l'humour brut de décoffrage (avec le crayon qui disparaît, la chute qui ne te tuera pas, mais qui explose tes chevilles).

Y'aurait même une petite émotion qui viendrait pointer le bout de son nez, à certains moments.

Mais je n'ai pas été totalement conquise.

J'ai trouvé les 25 dernières minutes de trop. C'était brouillon et bâclé.

Déjà parce que le personnage de Double face est survolé et superficiel (son revirement ne m'a pas du tout convaincu, même si le joker en infirmière était...efficace).

Et que j'ai trouvé cette manière d'amener les choses, surtout à la fin... Trop facile.

J'aurais aimé quelque chose de plus prise de tête, de moins manichéen. Et là, le message en gros c'était oui, il y a du mauvais en chacun de nous (on le savait déjà), même dans les plus "purs".

Et puis l'intrigue amoureuse est bâclée aussi. Enfin, ça, c'est souvent le cas dans les gros films d'action américain : on met une jolie actrice connue, avec la scène du palot, et hop, on a la romance.

Et enfin, les moments où les scènes d'actions sont si énormes, qu'on sort du film en se disant :

"Ouais, Ok, alors le gars il tombe de 25 étages sur une voiture, et il a un sourcil légèrement grillé."

Car, comme me l'a fait remarqué très justement copine, Batman est l'un des rares super héros qui n'a aucun pouvoir : il est baraqué, certes, mais tout repose sur ces gadgets ultra sophistiqués.

ça reste un homme avec des capacités de survie d'homme.

Or, ici, plusieurs scènes le montrent comme un surhomme.

Ce qu'il n'est pas...

Bref...

Je reconnais que c'est un bon blockbuster.

Mais je ne l'aurais pas mis aussi haut dans le classement des meilleurs films.

Surtout avant l'indétronâble Pulp fiction.

Non mais dés fois.

3 commentaires:

Cédric a dit…

"plusieurs scènes le montrent comme un surhomme."
Effectivement la scène que tu cites est bizarre car on ne le voit pas déployer sa cape pour amortir, tant que faire se peut, sa chute (ce à quoi on s'attendrait de la part de ce perso). Mais c'est la seule scène où ça m'a vraiment fait tiquer (le côté "pas du tout réaliste").

"J'ai trouvé les 25 dernières minutes de trop."
Idem. Je n'ai pas profité du tout de la dernière scène d'action (qui dans l'absolu est plutôt pas mal) parce que je n'avais qu'une envie : que l'histoire avance, et donc que cette scène finisse. (Et effectivement, sans doute pour éviter que le film ne dure trois heures, il y a des raccourcis sur la fin).

"on met une jolie actrice connue"
Après compilation d'avis de mon entourage, j'affirme que ces deux qualificatifs prêtent à débat.

"le personnage de Double Face"
Ce qui m'a déçu avec ce perso, c'est que j'espérais qu'on aurait ENFIN un scénario où Harvey Dent ne devient pas Double Face. Histoire que sa relation avec Wayne s'approfondisse sur plusieurs films, et que ça fasse vraiment mal quand il endosse son rôle de méchant.

Et pour conclure, je dirais que le tour de magie avec le crayon est vraiment la meilleure scène comique du film. Vraiment énorme. ("TADAAA"^^)

liliiom a dit…

Hé ben tu vois, on es d'accord !
Bon, c'est vrai que Maggie Gyllenhal, copine l'a trouve pas belle et pas si connue que ça.
Moi j'aime bien.
Mais là, c'est une question de goût...

Brubaker a dit…

Je suis ton raisonnement concernant Harvey Dent. C'est l'un des personnages les plus charismatiques de l'univers du Dark Knight et il est à peine exploré dans ce second opus. The Dark Knight comporte des atouts indéniables et s'avère comme étant l'une des meilleures adaptations de comics mais pêche sur la fin. Je reste sceptique sur le choix du futur "vilain" qui clôturera cette trilogie.

Benvenuto

Une bière gratuite offerte pour chaque
visite.

Non, jdéconne toujours hein...