lundi 6 octobre 2008

Mes fesses et moi


Je suis bonne copine avec mes fesses.

Elles me rendent souvent service.

Mais elles peuvent aussi me mettre dans l'embarras.

Ce matin là, au Franprix du coin....

Une jeune femme pas maquillée, coiffée avec une queue de cheval pour dissimuler ses cheveux sales (c'est du gel, pas du gras), enfin, pas très glamour et en même temps, elle ne s'est pas dit que c'est au Franprix, à 10heures du matin qu'elle va rencontrer Liam Neeson.
Ou alors ce serait vraiment pas de bol.

Ou alors, Liam Neeson serait lui aussi pas très glamour, et elle se sentirait moins seule.

Bref.

Donc, la jeune fille pas glam (moi) a fait toutes ses courses de la semaine, et les sacs plastiques lui pincent furieusement la peau de ses mains qui ont pris une drôle de couleur entre le rouge et le rose.
Elle arrive devant l'une des portes vitrés du magasin, et, ayant décidé de ne pas lâcher la souffrance au bout de ses bras, tourne le dos à la porte, et projette ses fesses en arrière, histoire de sortir du magasin.
Rien.
Elle projette ses fesses une deuxième fois.
Rien.
Elle projette ses fesses une troisième fois, plus fort.
La porte fait une "Blamblambalam", et vibre.
Des gens regardent cette fille étrange et penseront plus tard à elle comme "la fille qui projetait ses fesses contre les portes."
Elle se retourne, grommelant un "Mais qu'est ce que..."
Et voit le panneau "Porte condamnée."

Aussi condamnée qu'aurait été sa chance d'emballer un Liam Neeson, même pas glamour, vu qu'elle avait vraiment pas l'air fine.
Bon, finalement, elle a réussit à sortir du magasin, en projetant ses fesses sur une porte qui, elle, n'était pas condamnée.

Et en disant à ses fesses "Vous, je vous retiens, vous êtes une belle paire de salopes..."

6 commentaires:

Maé a dit…

En même temps, même pas glamour, c'est dur de l'emballer, le Liam... Et puis, il fait pas ses courses chez Franprix : il se les fait livrer, le petit bourgeois !

*mode relou on*

liliiom a dit…

Maé t'es de retour ! Comment que c'est trop cool!

Cédric a dit…

J'ai pas compris : la porte a été condamnée à recevoir des coups de fesses jusqu'à ce que mort s'en suive ?

liliiom a dit…

Cédric : Pour moi ou pour la porte, la mort qui s'ensuit?

Cédric a dit…

Pour la porte.
C'était juste pour faire un jeu de mot pourri sur le fait que la porte soit "condamnée" ;-)
Bref.

liliiom a dit…

Cédric : Ok. Tu as le droit de rester.

Benvenuto

Une bière gratuite offerte pour chaque
visite.

Non, jdéconne toujours hein...