jeudi 3 avril 2008

A bas les enculés


Mesdames, mesdemoiselles, messieurs.
Je vous propose d'adhérer à un tout nouveau concept, intitulé, sobrement, comme suit:
"A bas les enculés."
Le principe est simple.
Les enculés sont à repérer, à cibler, et à éliminer.
Comment?
En retournant le concept d'enculade (ou enculerie? Jsais plus) contre eux.

Exemple flagrant de groupe d'enculés :

En 2007, un soi-disant artiste du nom maudit de Guillermo Vargas Habacuc a pris un chien de rue, l'a attaché à une corde à un mur d'une galerie d'art, et l'y a laissé mourir lentement de faim et soif.

Pendant plusieurs jours, l'auteur de cette horrible cruauté et les visiteurs de la galerie ont été les spectateurs impassibles de l'agonie du pauvre animal jusqu'au moment où il est mort d'inanition, après un douloureux et incompréhensible calvaire.


Mais ce n'est pas tout. La prestigieuse biennale centraméricaine d'art a déclaré qu'il s'agissait d'art, et propose à l'"artiste" de recommencer l'opération en 2008.

Appliquons donc l'idée pertinente" A bas les enculés".

Illustration du concept :

Attachons l'artiste à une corde, et laissons le crever de faim.
Prenons les visiteurs de la galerie, gentils bobo qui ont tout compris à l'art, et faisons-les dévorer par des bergers allemands en rut ( à la sauce Sin city).
Brigitte Bardot doit se retourner dans sa tombe. Ah bon? Elle est pas morte?


4 commentaires:

Anaïs a dit…

merci d'avoir relayé... et mon fantasme de la semaine est identique au tien :)

Cédric a dit…

C'est ignoble...
Je plussoie ta proposition de lui faire "vivre" son... art.

liliiom a dit…

Anais : Jte l'ai dit ma belle, ça m'a tellement enervée cette histoire. Je l'ai montré à tout le monde de mon travail. Et jveux bien partager Sinclair avec toi...

Cédric : Tout à fait! ça me rapelle un proverbe corse :
Tu me prends un oeil, je te crève les deux,
Tu me prends une dent, je te pète la machoire.
Pas emmerder un Corse, surtout...

Anaïs a dit…

tiens, rien à voir mais je regarderais bien dirty dancing ce soir, comme tu le proposes sur ton blog, je suis pas malade mais de très mauvaise humeur, et c'est un bon remède contre la morosité.

Benvenuto

Une bière gratuite offerte pour chaque
visite.

Non, jdéconne toujours hein...