jeudi 7 août 2008

Parenthood




"On peut blâmer son enfance,


accuser indéfiniment ses parents de tous les maux qui nous accablent..."


Ah ben oui, heureusement qu'on peut.


"...Les rendre coupable des épreuves de la vie..."


Maman! C'est d'ta faute si Lindsay a été virée de l'île de la tentation, j'te déteste!


"...De nos faiblesses, de nos lachetés..."


Hé ben mon papa, il m'a toujours dit que si un gitan était pas gentil avec moi, ben je pouvais appeller la fourrièreheu.


"Mais finalement, on est responsable de sa propre existence."


Mmm... Est ce que Paris Hilton aurait été la même si elle n'avait pas eu des parents multi recidivistes et millionaires? Grande question ça.


"On devient qui l'on a décidé d'être."


Alors, je ferme les yeux trés trés fort, et je veux être...Gisèle Budchen.


...


Ben ça marche pas son truc.


Alors je préfère encore m'enfermer dans ma chambre, écouter M Pokora en bouffant des Nuts et dire à ma meilleure pineco sur mon nouveau Iphone: "Mes parents, j'les déteste. C'est que des vieux cons." Parce que moi, j'ai tout compris à la vie.


Et puis j'ai jamais demandé à être là.


Et j'emmerde ma famille, parce que ils ne me comprennent pas.


Et je souffre, okay!


Et personne m'aime.




Aah... ça me manque d'en vouloir à mes parents et à la terre entière.


C'est tellement plus confortable.
Ps : c'est les parents de François Bayrou.

4 commentaires:

l'exilée mexicaine a dit…

rien a voir

tu me manques

je t'aime

liliiom a dit…

A mon exilée d'amour : toi aussi tu me manques grave... J'ai plein de choses à te raconter!

Cédric a dit…

Mais pourquoi tu n'en veux plus à tes parents ? Qu'est-ce qui a bien pu se passer de si terrible pour briser un sentiment aussi naturel et fort ?


"Gisèle Bundchen" > heu, mouaif.

liliiom a dit…

Cédric : non mais t'inquiète, je leur en veux toujours autant. Juste un peu moins, c'est tout.. ;)
Et puis la Gisèle, c'est quand même un sacré morceau

Benvenuto

Une bière gratuite offerte pour chaque
visite.

Non, jdéconne toujours hein...